expertis-formation

Conservation des aliments : les bases à connaître pour votre sécurité sanitaire

Les denrées alimentaires sont facilement périssables surtout si elles sont saisonnières. Il s’agit des produits très riches en eau. De ce fait, ils sont fragiles aux altérations que ce soit physique ou chimique. Cependant, l’attaque des micro organismes s’avère être le plus redoutable. Les microbes nuisibles sont les principales causes des intoxications alimentaires. Si vous envisagez d’adopter des techniques de conservation des aliments, voici quelques bases à savoir.

Conservation par le froid

Le froid est une des techniques les plus anciennes pour conserver des aliments. La basse température inhibe la croissance des micro organismes. Parmi tant d’autres, c’est la seule option qui n’apporte aucun changement sur la qualité nutritionnelle et organoleptique des produits. Vous pouvez le faire avec vos appareils électroménagers habituels comme le réfrigérateur. Toutefois, respectez bien les rangements. Aux étages, ce sont les produits carnés dont la viande, la poisson, etc. Aux milieu, placez-y les produits laitiers et les fromages.  Il en est de même pour le bac à légumes. N’y mettez pas autre chose. Dans la porte où la température est moins basse, cette partie est destinée aux boissons, œufs et beurres. Il est important de savoir qu’une fois qu’un aliment a été décongelé, il est déconseillé de le recongeler pour éviter la prolifération des microbes.

Méthode de conservation chimique

La voie chimique est aussi une technique traditionnelle de conservation des aliments. Vous le pratiquez souvent sans vous en rendre compte. Cependant, cette méthode modifie les qualités organoleptiques. Plusieurs additifs s’offrent à vous pour limiter la prolifération des microbes. Cette méthode se fait en se servant d’un produit acidulé comme le vinaigre. Il y aussi les sucres, l’huile, le sel, etc. Vous pouvez, par exemple, mettre vos légumes crus bien lavées dans un bocal rempli de vinaigre en y rajoutant une pincée de sel. Le pH de cet agent empêche le développement des micro organismes et offre plus de saveur aux aliments. Vous pouvez aussi faire une conservation avec le sel. C’est la base de la fabrication des choucroutes et des légumes lacto-fermentés.

La déshydratation des denrées alimentaires

Cette dernière est la plus sûre pour enlever l’eau qui est le principal problème quand il s’agit de conservation des aliments. Si vous disposez d’une zone hautement ensoleillée, vous avez un grand privilège. Vous pouvez pratiquer le séchage pour les viandes, légumes, fruits, etc. Grâce à la chaleur du soleil, il va y avoir une évaporation. En effet, l’activité de l’eau va être réduite. Il n’y aura plus de milieu favorable pour les microbes. Vous pouvez par exemple découper vos légumes ou vos fruits et les faire sécher sur votre terrasse ou dans la cours. Vous pouvez également vous servir d’un séchoir pour pouvoir sécher la nourriture.

Quitter la version mobile