La réglementation d’une boite de nuit et les contraintes

Vous avez comme projet d’ouvrir une boîte de nuit ? Vous voulez connaitre les contraintes impliquées par la gestion de ce genre d’entreprise. Cet article est pour vous. À travers ce guide, améliorez votre connaissance de la réglementation d’une boîte de nuit, avant de vous lancer dans cette affaire.

Les contraintes liées à la sécurité et à l’accueil de la clientèle

En tant que propriétaire, il vous est indispensable d’être conforme à la réglementation d’une boîte de nuit, notamment en termes de sécurité. En effet, une boîte de nuit doit mettre en place un dispositif de sécurité de type P. Vous pouvez avoir recours à un service de sécurité à condition que ce dernier détienne une carte professionnelle des agents de sécurité. Si vous voulez que votre établissement respecte la loi, soyez strict par rapport à la régulation de l’affluence de votre clientèle. Sachez également que votre établissement ne doit pas accueillir plus de gens selon ce qui est permis. Ainsi, le respect d’un quota de 4 personnes pour un espace de 3 m — s’impose, autrement, vous serez puni pour ne pas avoir respecté cette contrainte. Pour l’accueil, vous devez impérativement disposer d’une caisse enregistreuse et procéder par billetterie.

Les contraintes liées à la sonorisation et à la piste de danse

Il faut savoir qu’une boîte de nuit doit suivre la réglementation d’un débit de boisson, puisque l’établissement est considéré comme tel. Puisque l’utilisation de la piste de danse est fondamentale pour une boîte de nuit, elle devra respecter des dimensions spécifiques. La piste de danse doit notamment être assez grande pour accueillir la majorité, voir la totalité de vos clients. Quant à la sonorisation, le volume ne doit pas dépasser les 105 décibels. Vous devez obligatoirement faire appel à un professionnel habilité pour effectuer une étude acoustique de l’établissement. Cela dans le but de respecter la réglementation d’une boîte de nuit.

Les contraintes liées à la vente d’alcool de nuit et à la musique

Une boîte de nuit ne peut vendre de la boisson alcoolisée que si elle possède la licence 4. L’établissement doit afficher le prix et l’horaire de la vente d’alcool. Le respect d’un délai de vente d’alcool est également de mise, notamment, au moins une heure et 30 minutes avant la fermeture de l’établissement. En ce qui concerne la réglementation d’une boîte de nuit par rapport à la musique, il est indispensable de demander une autorisation, et d’établir un contrat avec la SACEM. Notez que la musique doit impérativement être jouée par un DJ.

Quelles obligations en matière de sécurité dans une boîte de nuit ?
Les besoins matériels et humains pour ouvrir une boîte de nuit