Les besoins matériels et humains pour ouvrir une boîte de nuit

Il est indispensable de disposer de moyens humain et matériel pour ouvrir une boite de nuit. Une boite de nuit, également dénommée Night-club en anglais, désigne un établissement de détente privé dédié aux particuliers majeurs et un lieu de travail pour les professionnels ouvrant généralement la nuit. Bon nombre de client français ou autre s’y est intéressé, et ce, depuis les années 1960. Cet article pourra vous servir de guide pour tout besoin d’ouvrir une boite de nuit ou du moins comprendre le pourquoi avoir a besoin de moyens humains et matériels pour l’ouvrir ?

Comment ouvrir une boite de nuit ?

Il faut tout d’abord, le propriétaire doit bien faire une étude de marché avant de l’ouvrir ou non. Telles les conditions géographiques, le lieu stratégique, un bon plan de marketing préétabli, les différences de lieu, les chiffres d’affaire nécessaires pour pouvoir l’ouvrir et le faire fonctionner, le pouvoir d’achat, les attentes en boite de nuit, les coutumes locales, les types de musique, l’étude de la concurrence, les mesures d’hygiène et sanitaire nécessaire… Ensuite, il faut analyser les publics cibles (étudiants majeurs ? ou jeunes actifs ? ou les célibataires ? les bosses ? ou autres ?), les prix d’entrées, les prix des produits consommables… De plus, il faut envisager son choix de statut juridique (EI, EIRL, SARL, SA, SCI, EURL, SAS, SASU, SNC, SCM, SCIC, GEI, SCP, SEL, Micro-entreprise) de sa boite de nuit. Les avantages étant d’opter pour celui qui exige une moindre fiscalité, un moindre régime social, la sécurité du patrimoine personnel, la simplicité administrative… Enfin, il faut bien s’équiper de moyens humain et matériel pour ouvrir une boite de nuit.

Caractéristiques d’une boite de nuit

Généralement, une boite de nuit constitue un établissement privé ou toutes personnes majeures fans d’écouter de musique, ayant l’envie de faire des rencontres, désirant tout simplement de partager de bonne boisson alcoolisée ou non et des snacks durant la nuit. Toutefois, il est formellement interdit de consommer des produits psychotropes ou hallucinogènes dans ledit endroit et de s’abstenir des tentatives d’agression manifeste suite à son état d’ivresse au risque d’engager sa responsabilité civile et les pénalités touchant le gérant. De plus, l’endroit intègre des moyens humains et matériels pour son bon déroulement… Enfin, les meilleures boites de nuit se caractérisent par le respect de certaines rigueurs (clubdress, licence IV ou plus, des prestataires légaux, un accès discret ou autres).

Pourquoi avoir besoin de moyens humains et matériels pour ouvrir une boite de nuit ?

Dans la pratique, les besoins humain et matériel pour ouvrir une boite de nuit constituent un gage de sa productivité, sa performance et sa démarcation parmi les différentes boites de nuit existantes. En premier lieu, du point de vue matériel, il faut avoir besoin de permis et/ou licences d’exploitation (IV ou plus) délivré par sa préfecture. Celui-ci vous permet de commercialiser en toute légalité les produits alcoolisés ou non, les snacks, de respecter l’hygiène et la propreté des produits consommables et commercialisables. Il faut également régler certains droits, se déclarer de l’administration compétente pour la perception des rémunérations équitables, et de bien s’équiper de certains matériels (multiespaces, objets musicaux, instruments de musiques, baffles, platines pour DJ, tables pour boisson, bars, éclairage, électricité, produits consommables, stock de boisson, lave-vaisselle, verrerie, canapés, fauteuils, du fumoir, du vestiaire, équipement sanitaire, intérieur insonorisant, vidéo surveillance…). Et en second lieu, il faudra embaucher des professionnels y travaillant pour la rendre fonctionnelle et productive. Tels les agents de sécurité, le videur, le DJ, des agents sanitaires, des serveurs, du barman, des danseuses ou danseurs pros…

Quelles obligations en matière de sécurité dans une boîte de nuit ?
La réglementation d’une boite de nuit et les contraintes