Reconversion professionnelle : comment devenir commercial ?

Reconversion professionnelle

Publié le : 24 juin 20226 mins de lecture

Le commercial est, par définition, un employé dans une entreprise ayant pour mission de constituer une base de clientèle et de la fidéliser. Son activité s’inscrit dans un objectif final ; celui d’augmenter le chiffre d’affaires du business qu’il représente. Pour se démarquer et mener à bien les tâches qui lui sont confiées, il doit disposer de compétences spécifiques et les développer au cours du temps. Dans cet article, nous allons voir comment devenir commercial pour sa reconversion professionnelle.

Les défis relevés par un commercial

Parmi les métiers de la vente, le poste de commercial apparaît comme l’un des plus convoités mais aussi des plus difficiles. Dans un premier temps, il faut distinguer le commercial itinérant du commercial sédentaire. Ce dernier quitte rarement les locaux de l’entreprise. Il travaille comme vendeur ou comme chargé de clientèle. Il s’occupe de :

  • l’approvisionnement des stocks ;
  • le conseil des prospects et des clients ;
  • l’encaissement ;
  • l’inventaire.

D’un autre côté, vous avez le commercial itinérant dont la fonction d’apparente à celle d’un délégué qui exerce sur terrain. Il va donc à la rencontre de ses clients. Pour relever les défis liés à ses fonctions, il doit :

  • analyser le marché ;
  • créer des stratégies de vente ;
  • prospecter auprès des clients potentiels.

En fonction du travail qui vous intéresse, vous pouvez choisir l’un des deux postes. Gardez toutefois en tête qu’en dépit des différentes missions de chaque emploi, l’objectif est le même : fidéliser les clients !

À découvrir également : Top 7 des métiers qui recrutent dans le commerce

Les qualités requises pour se reconvertir dans les métiers de la vente

Avant d’envisager de vous reconvertir pour devenir commercial, il est vivement conseillé de suivre une formation. Pour cela, choisissez un établissement réputé comme closerevolution.com. Cependant, au-delà des compétences pratiques, un bon commercial doit disposer d’atouts personnels et relationnels grâce auxquels il parviendra à convaincre ses prospects et à mener la transaction de façon efficace. Ce métier requiert également une connaissance solide des produits et services de l’entreprise.

Par ailleurs, le vendeur est tenu de :

La diplomatie, le dynamisme et la patience sont des qualités tout aussi indispensables pour réussir dans ce secteur d’activité. Si en plus, vous avez une apparence soignée et une tchatche spontanée, vous avez toutes les raisons de choisir ce métier pour votre reconversion. Notez que le travail d’un vendeur est rythmé par les défis. Si vous n’avez pas la force psychologique pour lutter contre le stress, la compétition et la fatigue, vous risquez de rencontrer d’énormes difficultés dans votre parcours.

À lire en complément : Comment réussir sa reconversion dans la vente ?

Études et formations pour se reconvertir

De nombreux commerciaux à succès ne sont pas arrivés en haut de l’échelle en suivant une formation en vente. La majorité d’entre eux ont un sens inné de la négociation et du commerce. Néanmoins, pour mettre toutes les chances de votre côté de maîtriser les tâches qui vous seront confiées, une formation professionnelle s’impose. Les diplômes les plus convoités sont :

  • le BTS en management des unités commerciales (MUC) ;
  • le BTS en négociation et digitalisation de la relation client (NDRC) ;
  • le BTS en commerce
  • BTS en technico-commercial ;
  • Le DUT en techniques de commercialisation.

Pour faciliter votre insertion dans le marché du travail et dans le milieu de l’entreprise, il y a deux titres professionnels auxquels vous pouvez prétendre :

  • le TP conseiller commercial ;
  • le TP employé commercial en magasin.

A savoir : Les formations précédemment citées sont éligibles au compte personnel de formation.

Perspectives professionnelles et carrière

Après une reconversion dans la vente, de nombreuses perspectives d’emploi s’offrent à vous. Toutes les entreprises sont en quête de profils capables de booster leur chiffre d’affaires et leur visibilité. Vous pouvez donc travailler dans l’univers de l’informatique, de la banque, de la grande distribution, de la cosmétique et de l’assurance. Cependant, il n’est pas rare que les entreprises finissent par proposer aux commerciaux fraîchement reconvertis un poste qui correspond à leurs nouvelles compétences. Ils connaissent déjà leur profil et comptent bien profiter de leur maîtrise du secteur d’activité en question.

Parlons rémunération ! Le salaire du commercial comporte une partie stable et une partie variable calculée en termes de commission. Autrement dit, il perçoit une rémunération mensuelle fixe s’élevant à 1800 euros brut et des primes sur objectifs grâce auxquelles ils peut doubler, tripler voire quadrupler son salaire initial.

Entreprises : comment booster vos performances en B2B ?
Comment réussir sa reconversion dans la vente ?

Plan du site